vendredi 20 février 2009

Ce n’est pas moi, c’est dieu qui le dit !

Voici un texte qui circule largement sur le Net... Il a bien été envoyé par un auditeur à cette Laura Schlessinger, après un de ses prêches radiophoniques (2ème émission la plus écoutée aux EU, alors que Dr Laura fait partie d'une secte juive intégriste ultra minoritaire...). Cet auditeur, nous l'appellerons : l’athée inconnu…


(Merci à http://www.nicolas-bacchus.com/ pour les informations ci-dessus)


Si c’est Dieu qui le dit alors… Nous savons bien qu’il faut interpréter un texte suivant l’époque à laquelle il a été écrit, puisque son auteur ne peut être qu’influencé par son environnement.

Naturellement, il ne peut en être de même pour les textes divins où l’auteur n’est plus qu’un scribe, un récepteur d’un message omniscient qui retransmet à l’identique par la force de dieu...

Bref, comment décréter les passages divins et les passages humains de la bible ?

Non, décidément, il vaut mieux tout prendre pour argent comptant... Et voilà ce qui arrive :


Une célèbre animatrice radio US (Dr Laura Schlessinger) fit remarquer que l'homosexualité est une perversion. "C'est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : "Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination". La Bible le dit. Un point c'est tout", affirma-t-elle.

Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre ouverte qui disait :

Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la Loi de Dieu. J'apprends beaucoup à l'écoute de votre programme et j'essaie d'en faire profiter tout le monde. Mais j'aurais besoin de conseils quant à d'autres lois bibliques.

- Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c'est indiqué dans le livre de l'Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ?

- Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu'ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux mexicains, mais pas aux canadiens. Pourriez-vous m'éclairer sur ce point ?
Pourquoi est-ce que je ne peux pas posséder des esclaves canadiens ?

- J'ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L'Exode, Chapitre 35, verset 2, dit clairement qu'il doit être condamné à mort. Suis-je obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d'une quelconque manière ?

- Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu'on ne peut pas s'approcher de l'autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J'ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

- Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester.
De plus, il passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d'aller jusqu'au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, verset 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d'une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu'il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14?

Je me confie pleinement à votre aide.

L’Athée Inconnu

4 commentaires:

jean-marc a dit…

Tous ces gens bien pensant doivent avoir de sérieux problèmes pour venir fouiller dans notre caleçon au nom d'un dieu. Ils feraient mieux de faire le ménage chez eux et arrêter de protéger ces prêtres pédophiles avant de s'occuper de ma vie privée.
Je revendique le droit de baiser avec qui je veux, homme(s), femmes(s), si mes partenaires sont d'accord. Je revendique également le droit de ne pas baiser sans qu'on me regarde bizarrement.
Quant à leurs livres (bible, coran, thora) c'est fou comment il sont interprétés en fonction de ce que l'on veut dire.

Dieu n'existe pas a dit…

Bonjour,

Bien d'accord avec vous...

Que chacun s'occupe de ses couilles :-)

Bien à vous,

Anonyme a dit…

Avec la mort de Jesus nous ne sommes plus esclave de la loi mais nous sommes justifier par le moyen de la grace.Ephesien 2v8a 13.

dieunexistepas a dit…

@ Anonyme

Et ... ?

(si vous pouviez fournir une référence valide, cela serait plus facile pour arriver à remettre le texte dans le contexte)