mardi 31 août 2010

Drôle, pour ne pas en pleurer...

video

Métaphore de l’arbre




Je pourrais expliquer mon athéisme par la contemplation d’un arbre.

Un arbre que je trouverais extraordinaire. Il y en a.

Malgré son coté extraordinaire, cet arbre à une fenêtre assez réduite quand à sa subsistance. Il peut s’adapter, mais pas à toutes les conditions. Si ces conditions ne sont pas réunies, il disparaît…

Cet arbre n’a pas besoin de dieu, de le vénérer, mais simplement d’un peu d’eau et de soleil.

Je ne me sens pas très différent de cet arbre…


JF