dimanche 2 mars 2008

J'avoue

J’avoue, j’avais un problème avec les croyants.

J’en ai peut-être encore un, mais ce n’est plus le même.

Quel était ce problème ?

Ce petit air supérieur tapi au fond de leur coeur, cette façon de vous soupirer insufflant l’autorité du silence ; d’une commissure discrète des lèvres, d’une petite étincelle au fond de leurs yeux. Leur façon de vous dire : Pauvre de toi mon enfant, tu ne seras pas sauvé. Laisse-moi vaquer à mes hautes responsabilités.

J’avais envie de hurler à leur exploser les tympans : VOTRE PARADIS N’EXISTE PAS, BORDEL DE MERDE !!!

Je me taisais pourtant, afin de ne pas leur tendre la perche d’un bon mot, le bâton pour me faire battre :

Bien sûr mon fils, sache simplement que ce n’est pas en criant que l’on se fait entendre…

Aujourd’hui, je me sens à leur place et je la trouve bien plus confortable.

Que c’est-il passé ?

Une illumination ?

Pas du tout. C’est une démarche, une recherche, une réflexion salvatrice.

Je ne sais plus qui a dit ça, mais c’est assez juste : Le croyant demande à la prière, ce que l’athée attend de l’action.

J’avais une intuition qui c’est transformé par mes lectures en conviction. Finalement, nous (athée et croyant) ne sommes pas fort différent. Eux, ils croient que oui et nous, nous croyons que non…

Évidemment, personne ne peut affirmer qu’il n’y a pas un créateur de l’univers qui nous entoure et englobe. De là à le croire à notre image, il y a une vanité que je devine fort humaine. Il n’y a que Spinoza qui arrivait à lire du Spinoza, ok, mais sa version de l’énergie créatrice est quand même moins affabulatrice…

Le dieu des religions monothéistes n’existe pas. Devant leurs arguments, nous avons le poids des preuves.

Qu’elles sont-elles ?

Au hasard d’une règle de trois (sans qu’il y ait de piège) :

- Aucun historien de l’époque de « Jésus » n’en parle dans leurs nombreux ouvrages.
- La bible est un camouflet historique rempli d’anachronismes
- L’immense majorité des croyances monothéistes provient de croyances païennes (le copier/coller est plus qu’énorme)

Bref, à l’ombre de ce florilège qui aurait pu trouver un autre ombrage, je n’ai plus envie de hurler. C’est à mon tour de sourire…

Maintenant, j’ai de la compassion pour leurs certitudes comme on peut en avoir quand votre enfant vous d’y qu’il doit être sage parce que c’est bientôt Noël et qu’il espère que le bon Père Noël le couvrira de cadeaux. Je ne voudrais pas être dans la peau du salop qui leur brise leurs rêves, mais je ne m’adresse pas à des enfants. Bien que…

Souvenez-vous quand vous avez cessé d’y croire. De la confusion, le sentiment de s’être fait dupé, voir de la honte d’y avoir cru et enfin la satisfaction de devenir un adulte.

Aujourd’hui, quand je parle à un croyant, je me dis que je m’adresse à un enfant qui aurait oublié de grandir, à une personne qui ne serait pas capable de voir que sa réalité n’est qu’une grimace… Et je souris devant tant de crédulité, devant ces tristes clowns…

Le problème qui subsiste ?

C’est l’endoctrinement de ces enfants qui deviendront de bons petits soldats…

Affaire à suivre…

18 commentaires:

Nathalie Collin a dit…

Que c'est joliment exprimé. Je ressens la même chose que vous lorsque je croise des croyants ... et je subis le même regard que celui que vous décrivez si bien.

Un jour entourée de catholiques, j'ai exprimé le fait que je ne l'étais pas et que j'avais été élevée dans un environnement athée. Une voix s'est élevée pour me dire : "Comment des parents peuvent-ils faire cela ??? Eduquer un enfant sans lui donner la plus élémentaire valeur morale ??? C'est une non-assistance à personne en danger ! Comment peut-on se construire de cette façon ?". J'ai été choquée, puis fâchée, puis finalement j'ai eu pitié de leur crédulité ...une certaine amertume aussi.

La route est longue mais le chemin en vaut la peine.

Dieu n'existe pas a dit…

Chère Nathalie Collin,

Merci pour votre message, nous ramons vers le même rivage...

Mieux vaut avoir des pagaies pour avancer que la foi...

Bien à vous,

loupblanc a dit…

moi je suis croyant, et votre définition du croyant qui en fait un enfant n'est pas tres éloigné de celle d'un integriste qui voit en un athée un etre decadent, mais, en réalité , je m'en fout un peu.
Je voulais juste dire que pour votre sondage il manquait qq propositions tel que par ex.: une affaire personnelle , etc..
croire en dieu dans le cadre d'une religion ne fait pas de vous une personne crédule, car à mon sens, avoir la foi, c'est parfois douter, ne pas avoir de certitude, et aussi, cet petit phrase que vous avez citez : "Le croyant demande à la prière, ce que l’athée attend de l’action", est une façon de faire entrer des etres humains dans une grille de lecture assez limitée, je crois en dieu, mais dans la vie de tous les jours, je ne me repose pas sur la foi mais sur mes actes et ma raison, mais sinon, comme le soustitre votre blog, vous avez toutafait le droit de dire que vous etes athées, encore heureux.
J'aime vivre dans ce monde où les gens sont differents, differents physiquement, differents dans leurs coeurs et leurs raisonnements, differents dans leurs foi ou non-foi, differents, quoi!
bonne continuation

Julien, Sidney et Delaïa a dit…

Merci de partager ton vécu et tes sentiments. On est conscient que les chrétiens ne sont pas des personnes parfaites et qu'ils commentent des erreurs. On est attristé par ton vécu et on comprend les effets que cela a provoqués sur ta vie. Ce que l'homme n'a pas pu te donner Dieu voudrait te l'offrir: l’amour, l'écoute, la compassion.
Que les blessures que tu as pu vivre dans l'église puisse être remplacées par le réconfort de celui que tu crois inexistant !

Dieu n'existe pas a dit…

A Julien, Sidney et Delaïa,

Vous êtes mignons tous les trois...

Ne soyez surtout attristé pour moi, je suis très heureux de vivre dans le présent...

Au fait, pourriez-vous demander à Jésus (que vous avez l'air de bien connaitre)une petite faveur pour un pauvre mécréant : au lieu de me réconforter de mes blessures, pourrait-il rembourser à l'état les subside alloué à son culte... Merci d'avance...

Dieu n'existe pas a dit…

Cher Loup Blanc,

Merci pour votre commentaire,

Il est vrai que le sondage pourrait comporter de nombreuses autres possibilités de réponses. C'est délibéré ! Je souhaitais que l'on vote pour ou contre, sans ambigüité...

Vous faites bien de ne pas dans la vie de tout les jours de faire reposer vos actions sur votre foi mais sur votre raison...

A une autre époque, on vous aurait brulé pour ça...

pasjonga a dit…

Comment pouvoir vivre sans savoir que quelqu'un t'aime d'un amour inconditionnel, au point de donner ce qu'il a de plus précieux, son fils, pour toi? Que Jésus est mort pour te sauver pour que tu ressuscite avec lui et pour que ta mort ne soit pas une fin mais le début de la vie éternelle avec Dieu!
Oui, nous sommes des enfants, faibles et vulnérables avec nos erreurs, nos incompréhensions, mais notre Père nous donne son Esprit qui nous soutient quand tous nos problèmes nous paraissent insurmontables.
Nous sommes dépendants de lui et c'est une joie!
Nous pouvons compter sur lui et c'est notre espérance!
D'un autre côté, nous restons tout simplement humains, avec nos hauts et nos bas, nous affrontons aussi les épreuves de la vie et notre relation avec Dieu peut rencontrer des périodes de doutes, de tensions, mais notre Père est toujours prêt à nous pardonner et à nous faire sentir son amour!
C'est à ça qu'on voit que Dieu EXISTE et est présent car quotidiennement on peut voir des signes de tout ce qu'il fait pour nous.

Enricos a dit…

Hello,
Après avoir lu ce que tu as écrit, je me demande pourquoi tu as décidé de créer un blog sur ce thème et quelles sont les questions que tu te poses?
Le sujet ne te laisse pas indifférent, j'ai l'impression que tu recherches quelque chose qui donne un sens à ta vie et qui comble un vide qui est en toi?

En attendant ta réponse, passe une très bonne journée!

Marie a dit…

Je venais poster pour répondre qqch de semblable à "Loup Blanc", déçue par le sondage... Je m'abstiendrai, après avoir vu ta réponse aux messages sans animosité de croyants passés par ici.

Ce que tu crois ou pas te regarde, mais n'as-tu rien de mieux à faire ? Quelle "victoire" tires-tu de cette démarche ? Pourquoi te sens tu supérieur (la manière d'écrire ne laisse pas de doute à ce sujet) ? Vengeance ?

Ayant reçu une éducation chrétienne (sans cependant pouvoir me dire "croyante" ...), je la vis au jour le jour et ne cherche pas à convaincre (en outre j'étudie les religions des autres ^^'). Tu n'as pas du rencontrer les "bons" chrétiens (j'en connais aussi qui ne donnent pas envie!)... mais à quoi bon ce message... Je ne comprends pas. Prôner la tolérance aurait plus de valeur à mes yeux. Ou alors je n'ai pas compris...

Juste un petit message pour prolonger la réflexion...

Marie.

PS: que Jésus ait existé historiquement ou non ne fait pas avancer le schmilblick (toujours à mes yeux...). D'ailleurs un doctorant en anthropologie de l'ULB (Ph. Walgdenbaum) travaille actuellement sur l'hypothèse que la bible a été écrite par des Grecs de l'époque d'Alexandre ... à creuser :)

paul a dit…

Tant d'énergie et de moyens déployés pour tenter de convaincre le monde qu'il n'est pas permis de croire!

Par votre acharnement vous ressemblez étonnamment à ceux que vous vilipendez...

DieuNexistePas, quel joli nom pour la religion que vous voulez fonder. Pourvu que votre violente croisade reste dans le domaine du virtuel!

Dieu n'existe pas a dit…

Bonjour à vous (je réponds par ce message aux quatre derniers commentaires)

@ Pasjonga

Oui, comme tout le monde j'ai besoin de recevoir et de donner de l'amour.

Pensez-vous que croire en dieu est le seul moyen d'éprouver de l'amour ? J'espère pour vous que non !

Que voulez-vous que je vous dise, vous croyez que dieu a sacrifié son fils et qu'il a ressuscité parce qu'il ne faut pas déconner quand même... Posez-vous la question : quand suis-je arrivé à croire en un truc aussi dingue !

@ Enricos

Ma démarche a déjà un sens, car elle a une finalité artistique.

Je cherche également à comprendre comment est-il possible de croire aujourd'hui dans un pays laïque et démocratique.

@ Marie

Tout d'abord tu as raison, ma réponse à Loup Blanc est un peu courte. Je viens de la relire et j'aurais au moins dû le féliciter pour son amour de la différence. Je la partage tout à fait...

Je te rassure tout de suite, je ne me sens pas supérieur. Il y a de bons croyants et des athées qui sont de gros enfoirés... C'est certain !

Parler de tolérance ? C'est une bonne idée. Où est la tolérance quand quelqu'un prétend détenir la vérité unique ? Je ne prétends pas détenir La vérité, je prétends que celui qui dit la détenir proclame une affabulation... Nuance. La nuance est le début de la différence. pour accepter la différence, il faut être tolérant.
Je pense que tu l'es...

Concernant Ph. Walgdenbaum, pourquoi pas lui proposer de s'exprimer sur le forum du soir.be ?

Il y a là quelques historiens assez balèze...

Merci pour ton message et bonne continuation pour tes études...

Au fait, peux-tu me dire comment tu arrives à étudier plusieurs religions et concevoir qu'il n'y en aurait qu'une qui serait la bonne ?

Je te provoque un peu, tu ne penses sans doute pas ça... mais il y en a qui n'en doute pas...

@ Paul

Il faut toujours qu'il y en a qui exagère... Croyez ce que vous voulez (je ne sais pas si c'est votre cas et entre nous je m'en fous un peu), mais il faut aussi l'assumer (ce n'est pas moi qui crois aux miracles d'un jésus ressuscité) ... Et accepter la critique au lieu de crier au terrorisme...

Je ne veux pas créer une autre religion, juste vendre des T-Shirt... (...)

Bien à vous tous,

une passante a dit…

Cher blogger,
Tu t’en doutes sûrement, mais tu n’es pas le premier ni le dernier hélas à ressentir pareils sentiments à l’égard des chrétiens, ces « clowns tristes ». Tout le monde sait que les clowns tristes ne sont pas efficaces. C’est pourquoi, les cirques avaient tant de succès chez les Romains, ont fermé depuis de nombreux siècles. Maintenant les persécutions du chrétiens ne se déroulent plus sous les yeux des milliers de spectateurs au milieu d’un collisé mais sous bien d’autres formes plus ou moins violentes.
En effet, aujourd’hui dans les pays dépourvus de liberté de croyance, l’Eglise chrétienne continue de s’agrandir. La Bible, qui est traduite dans un nombre impressionnant de langues, est un des plus grand best Seller au monde. Ne crois-tu pas qu’il y a dernière cela une puissance réelle, un fondement véritable et solide qui ne s’estompe pas même avec le temps et sur lequel, chaque homme peu s’y appuyer.
Pourtant, tu as raison. Les chrétiens sont parfois des clowns tristes. Non pas parce qu’ils croient en Dieu mais parce qu’ils ont de la compassion envers ceux qui ne connaissent pas l’Amour, la sécurité et la Paix en Jésus-Christ. « En sommes, 3 choses demeurent, la foi, l’espérance et l’Amour mais la plus grande des trois c’est l’Amour. »

CV a dit…

La religion est une entreprise criminelle dans la mesure où elle endoctrine des enfants, pour les transformer en moutons, tout en sachant bien que plus tard ces moutons seront lâchés dans un monde de loups.

Anonyme a dit…

Eh bien moi je suis agnostique! Je ne comprends pas qu'on puisse être certain de l'existence de Dieu... ni qu'on puisse être certain de son inexistence.

Mon compagnon étant athée, nous avons eu de longues discussions passionnées à ce sujet. Moi je crois qu'il n'y a peut-être pas que la matière, ni que le rationnel. Lui, bien.

Je l'avoue, ( puisque c'est le thème!), parfois j'ai besoin d'un Dieu avec une longue barbe blanche, gentil, protecteur et aimant, quand je me sens faible...

Et parfois, lorsque je suis trop petite pour me défendre, je rêve d'un Dieu qui me vengerait!

Et parfois je prie, à ma manière.

Bref, je me fais ma petite tambouille.

Ce que je n'aime pas dans la bible, c'est que les choses positives ( ne pas tuer, ne pas faire à autrui ce qu'on ne voudrait pas qu'on nous fasse), soient des commandements! Pourquoi faire toutes ces choses sous la menace et non pas par réflexions?

Je n'aime pas l'intolérance à l'encontre des athées, des homosexuels, des femmes, etc.

bref, je ne peux adhérer ni cautionner une religion dont les dogmes font du mal à d'autres, alors que la vie est assez dure comme ça.

Mais, l'athéisme est une réponse qui ne me satisfait pas, il doit sûrement y avoir un sens à la vie, une volonté de quelque chose...

Vous ne pensez pas? Moi je me dis: "peut-être bien".

Je suis impatiente de lire votre réponse sur ce blog qui, je trouve, est très spirituel! ( Et qui m'a fait rire!)

Bien à vous! Une agnostique

Dieu n'existe pas a dit…

@ Anonyme

Il est en effet idiot de dire dieu existe ou dieu n'existe pas !

Je ne sais évidemment pas si un créateur matérielle ou immatérielle est le responsable de notre présence sur terre ou de l'univers qui nous entoure...

Ce que je suppute, c'est qu'il n'est pas à notre image (ce serait prétentieux)et que je ne suis pas le but ultime de sa création (ce qui serait prétentieux).

Soyons sérieux, je vous prie...

Il y a eu autant de dieu différent que d'humains pour les inventer.. Et vous voudriez que le dieu des cathos soit le bon ? Et les autres alors...

Chacun son dieu et que personne n'impose le sien...

A notre mort, on l'emportera avec nous !

Et pour le sens de la vie ?

Vivre heureux, donner de l'amour et en recevoir, s'impliquer et participer à l'évolution de notre société, jouir, rire, respirer un bon coup !

Cela nous vous suffit pas ?

Moi si...

Bien à vous,

monisme a dit…

Cher dieu n'existe pas,

Je n'ai jamais dit que je voulais que le dieu des cathos soient le bons, je ne vois pas où vous êtes allez chercher ça. Je ne connais personnellement aucun dieu.

Je n'ai jamais supputé être la finalité d'une création, s'il y en a une.

Je n'ai jamais dit que je trouvais "idiot" d'être certain de l'existence ou de la non-existence d'un dieu, j'ai dis que je ne comprenais pas comment vous faîtes pour en être si certain.

je n'ai jamais cherché à imposer mes convictions aux autres! Si c'est le cas d'autres personnes que moi, alors, prenez-vous en à elles!

Et, surtout, je n'ai pas cherché à avoir une réponse méprisante, ( " soyons sérieux").

je cherchais à continuer le dialogue que vous avez entamé avec les internautes qui passaient ici, et à déposer ma petite pierre. Je la retire donc.

Sâchez que je n'admet pas qu'on méprise mes questionnements, et encore moins mes faiblesses, non.
Puisque vous dîtes que c'est vivant qu'il faut répondre de ses actes, et devant les Hommes, hé bien je vous invite à répondre de la condescendance avec laquelle vous m'avez répondu. ( aussi devant vous-même, si je puis me permettre)

Quant au sens de la vie, je suis contente que vous l'ayez trouvé aussi vite, étant donné le nombre d'artistes et de philosophes qui ont passé leur vie pour arriver à donner ne serait-ce qu'une ébauche de leur réponse.

Mais de cela, il est apparemment impossible de discuter avec vous, athée, ou non.

Merci pour cette belle leçon de vie.

monisme a dit…

P.S: Je ne suis pas monisme, j'ai juste le même ordinateur que lui.
signé : une agnostique.

Dieu n'existe pas a dit…

Chère Anonyme,

Veuillez recevoir mes plates excuses...

C'est bien à vous que je répondais, mais ce n'est pas de vous dont je parlais.

Vous avez écrit que vous étiez agnostique, je ne peux donc pas penser que vous croyez au dieu des catholiques...(celui qui est à notre image et qui a fait de nous son ultime création)

Ce que je voulais dire c'est que chacun a son dieu, chacun se fait une idée... Que cela doit rester du domaine du privé, que l'essentiel est ailleurs...

Je n'ai pas voulu vous donner une leçon, je ne me le permettrais pas...

Bien à vous, encore désolé pour la confusion et merci pour votre pierre à l'édifice.