dimanche 28 octobre 2007

Poème complet qui se trouve partiellement sur le site

www.dieunexistepas.com

Évidemment

Après la vie, c’est fichu
T’as beau y croire,
Pas de salut
Ce n’était qu’un abreuvoir,
Tu n’as suivi que le chemin
D’un sursis, t’avais besoin d’un copain
Pour te tenir la main
Pour te lever le matin.
Demain, c’est la mort
Et pas l’aurore
D’un lendemain.
Quand tu es mort, c’est la fin.

Tes convictions sont millénaires,
Mon intuition est terre-à-terre.
Assis sur ton perchoir
Tu en as oublié la cage
C’est moi qui ai le crachoir
Vous n’êtes que des otages.

La foi n’est pas toujours une question
De choix. Vu l’embarras parfois
d’avouer que l’on ne l’a pas vraiment
Le choix. Croyant victime des traditions
Inculquées de génération en génération.
On échoit sur la plage des ses tourments
Et si des fois, vous entendez des voix
Ce sont celles de la soumission.

Le père, le fils et le pauvre d’esprit
Pris dans l’engrenage, alors ils prient

Ne vous en faites pas, au final
Dans votre résonnement bancal
Le purgatoire aura raison de ma morale.
Pas de quoi enfourcher vos sandales
Et d’en faire un scandale,
Ce n’est qu’un mécréant qui vous parle.

Ma maison a un toit
Le tien est dans les étoiles
Qui payera l’ardoise
L’humanité en générale.
L’Expiation fera de toi
Un martyr vivant derrière le voile
Des paroisses qui pavoisent
En attendant ton dernier râle.

Tu n’as pas un radis
juste l’espoir d’un paradis.
Tu rêves d’ascensions
Et végètes sans ambition
En acceptant ta condition
Fantassin au bataillon d’une religion
Assassins en sursis d’une procuration.
Que d’Innocents tombés pour une illusion !

Dans la peur du jugement divin
C’est la peur qui est ton seul larcin

De quelle époque les croyances sont fiables ?
C’est notre dieu à nous qui est le bon !
Ou c’est le même qui tente le diable
En changeant de costume, de coutume et de nom ?

Avant que jésus passe à table
À qui fallait-il vendre son âme ?
À se demander si ce n’est pas une fable
Pour nous fidéliser à leur came !

Une métaphore de l’ivresse en vain
Dans une amphore vide de vin.

Un jour, l’homme, libéré de ses croyances
Découvrira la raison de sa maigre pitance.
Nos péchés deviendront des fautes
qu’il faudra bien assumer
sans en référer aux hautes
Instances qui pouvaient nous pardonner.

L’excès nuit en tout
Dans votre cerveau vit un fou
Qui vous dit œil pour œil, dent pour dent,
Les méchants, ce sont les suppôts de Satan,
Et tous les pédés ou tous les gens
Qui votent pour l’avortement.

Réveille-toi, il n’y a pas de nirvana,
Le père Noël bosse pour coca-cola.
C’est à qui vendra le mieux son blabla
C’est grâce et cætera, parce que et cætera

Dans le ciel se trouve le seuil
De ma crédulité.
Dans votre sac à dos, vous portez le deuil
De notre liberté d’exister

Ce n’est pas de l’esbroufe, ni de l’audace
Votre vérité n’a pas de reflet dans la glace.

De ce chêne, vous en êtes les glands
Une chaîne faite de croyants
Marchant à contre-courant
De l’éthique.
Reniant les vents
De la logique
En préférant
Un dieu unique
Aux pouvoirs magiques.

Évidemment !

C’est rassurant de pouvoir se rassurer
Tire les ficelles et c’est le pouvoir assuré.
L’or à votre cou vaut plus que sa croix
Il n’y a pas de dieu, c’est le pognon le roi.


Tu as peur de mourir
Pas de quoi en sourire
T’as défaite est de croire
en une potion illusoire
qui te donne la force
imperméable d’une écorce
en fer forgé
que l’on ne peut forcer
parce que le doute
ne fais pas partie de la joute.

Havre de paix
Facile et désuet.

Tu es
Je suis
Et l’on se tait.
Parce qu’il faut se taire
A chacun de cultiver sa terre
D’amertume
De coutume
Un costume que l’on se taille
Parce qu’on n’est pas de taille
A assumer notre peur
A assumer nos erreurs
A mourir sans les honneurs
D’une tombe sans les fleurs
De la reconnaissance
du fil de notre errance

On rêve d’autres aurores
Qui nous ramènerons à bon port

Je ne suis pas d’accord
Croire en dieu c’est être déjà mort
Dans ce pire c’est vous le meilleur
Il faut vous mettre à la hauteur
De l’humanité qui veut corriger ses erreurs
Sans se déculpabiliser par un imposteur
De bienfaiteur…

13 commentaires:

miteny a dit…

dieuexiste.com (et oui ça existe!) vous défie !

Pourquoi pas un match de foot où on inviterait la presse (ça ferait de la pub)!

Dieu n'existe pas a dit…

Votre site existe.. Par contre dieu, ça reste à prouver !

Pour le match de foot, ce ne va pas être possible, car c'est de la triche de jouer à 12 contre onze... Surtout que le grand arbitre serait des vôtres...

Anonyme a dit…

Aaahhh...pas encore un site d'athéisme...
J'ai une question pour vous ;
Étant donné que la science dit que telle ou telle chose n'existe pas juste parce qu'elle ne sait pas l'expliquer, comment pouvons croire que nous existions, car la science n'a pas trouvé comment expliquer le vrai début de l'univers ?
Envoyez-moi vos réponses à djderap@yahoo.ca, car je ne suis pas capable de comprendre votre idéologie.

Dieu n'existe pas a dit…

C’est avec plaisir que je vais répondre à votre question… Alors que je pourrais simplement vous la retourner ! Comment pouvez-vous encore croire (si c’est le cas) en une doctrine qui affirmait a une autre époque que la terre était plate… Que les dinosaures ont disparu parce qu’il n’y avait pas assez de place dans l’arche de Noé ou encore que l’humanité à apparut sur terre il y a plus ou moins 6500 ans/avant JC ????!!!

La science a déjà répondu noir sur blanc à ces questions…

La différence entre les croyances et la science, c’est que la science se base sur des faits vérifiables par l’expérience (A + B = X) Tandis que croire en l’existence de Dieu ne repose que sur des arguments. S’il existait, pas besoin de plusieurs preuves, une seule suffirait ! Les septiques attendent depuis longtemps, depuis toujours…

L’évolution de l’humanité ce fait au fil des jours, et tous les jours la science avance à petit pas. La science n’explique pas encore tout, sa crédibilité ne repose pas sur un dogme. Laissez lui le temps de vous convaincre au lieu de vous laisser vaincre par de belles paroles qui ne repose que sur votre crédulité.

Demain ou après-demain, votre digression sera devenu obsolète, alors vous allez chercher autre chose, parce que la science n’aura pas encore répondu à toutes vos questions, à votre peur de mourir… Laissez tomber Dieu et sauvez votre peau… Dans le respect de l’humanité !

Je me répète : la science est basée sur des preuves irréfutables, les religions n’ont que des arguments (qui ne sont que manipulations)

Anonyme a dit…

Le Vatican n'est pas l'église, monsieur...
Comme plusieurs athées, vous relatez là des faits que je ne peux nier, mais le Vatican a toujours usurpé l'Église, comme de nombreux autres. La terre est plate ? À l'époque, c'était vrai. Alors, dire le contraire était folie.

Mais si j'ai pu faire une découverte à la compréhension (et non la simple lecture) de la bible, c'est que les hommes n'ont qu'à agir en ayant le soucit de plaire à Dieu. Ex.; si je ne fais pas le mal, ce n'est pas par obligation, mais parce que Dieu ne veux pas cela.Agir par amour pour Dieu. Un homme ayant obéit à Dieu seulement par obligation n'ira peut-être même pas au paradis.
Comme a dit Saint-Thomas D'Aquin, ;Si on résout tout les problèmes de la foi par la seule voie d'autorité, nous posséderont assurément la vérité, mais dans une tête vide.

Citation :

S’il existait, pas besoin de plusieurs preuves, une seule suffirait ! Les septiques attendent depuis longtemps, depuis toujours…


Les preuves ont été faites quand les humains usaient de leurs âmes, et non seulement de leurs corps.
Et puis, comment pourrais-je appuyer une groupe qui nie la métaphysique, science naturelle contrôlé par le corps et l'esprit ?
Ce n'est pas moi qui doit me libérer, c'est vous ! Vous vous obstinez à contredire ce qui est plus grand que vous.Pourquoi ?
Pour trouver ''la'' vérité ?
La vérité n'existe pas. C'est le plus grand mensonge de l'histoire de l'homme que le phénomène de LA vérité absolue. La vérité n'est qu'un concepte purement HUMAIN. Tout ce monde est faux, mais comme je ne sais pas comment en sortir, j'apprends à vivre avec. Et vu que LA vérité est un concepte humain, je ne peux affirmer que le SENS est détenu par Dieu, créateur de ce monde faux qui nous sépare de lui durant notre vie.

Bien à vous, un anti-philosophe.

Dieu n'existe pas a dit…

Vous Monsieur, vous n’avez pas lu la bible, vous, vous l’avez comprise… Félicitation, vous n’êtes pas le premier à avoir cette sensation, prétention, impression… Et malheureusement pas le dernier !

Je ne sais pas si je suis athée, agnostique ou branleur. Je ne sais pas s’il y a un créateur et je m’en fous tout autant que lui, s’il existe… Ou pas. C’est la récupération qui me dérange. Je suppute simplement et par pure logique que la bible est un texte de loi destiné à un peuple à une certaine époque. Bref, une manipulation étatique. Un peu comme aujourd’hui le code pénal ou les droits de l’homme.

Vous parlez de faire le bien, le mal… Alors que ce n’est qu’une question de point de vue (voir la théorie du chaos). Si vous faites le bien (de votre point de vue) vous créez irréfutablement par équilibre le mal, c’est l’histoire des vases communicants. La question est de savoir de quel côté de la barrière on se place. Un exemple parce que j’ai l’impression de n’être pas assez clair : Vous êtes le boss d’une grosse boite et vous décidez de restructurer votre entreprise ; cela passe par le licenciement de plusieurs de vos employés, condition sine qua non afin d’augmenter votre chiffre d’affaire. Vous faites le bien pour le portefeuille de vos actionnaires et du mal à certains de vos employés qui vont perdre leur boulot. Avec un autre « point de vue » patronale, vous décidez de ne licencier personne et la conséquence, c’est que le chiffre d’affaires n’augmentera pas. Résultat : les employés sont contents et les actionnaires pas.

Conclusion : il n’y a pas de solution-miracle.

De mon côté et cela n’a rien avoir avec la bible, je pense que la masse sociale prime sur les privilèges de certains individus. Non, je ne veux pas être taxé de communiste !

Pour revenir à vos propos, pourquoi vouloir aller au paradis une fois que tout est fini, alors que vous pouvez le construire ici et aujourd’hui ?

Vous dites : « Les preuves ont été faites quand les humains usaient de leurs âmes, et non seulement de leurs corps »

À bon, et qu’elles sont elles ?

Rassurez-vous, je ne cherche pas La vérité, juste une forme d’équité…

Si vous croyez en la parole de Jésus, vous réfutez celle de Mahomet…

De là vient à mon sens le déséquilibre de la balance…

Accepter l’homme comme il est, ce n’est pas un ange, ce n’est pas un démon. Réduire l’axe de la balance entre le bien et le mal pour un jour l’annihiler (l’axe)…

Avez-vous tellement peur que vous avez besoin d’une être supérieur pour assumer vos responsabilités parce qu’il peut vous juger ? avez-vous été sage, sinon le père fouettard…

Bien à vous

Anonyme a dit…

Pour vous citer ;
Pour revenir à vos propos, pourquoi vouloir aller au paradis une fois que tout est fini, alors que vous pouvez le construire ici et aujourd’hui ?
Ma réponse; car le monde est déjà foutu, depuis que l'humain existe.
Pour vous citer;

Vous dites : « Les preuves ont été faites quand les humains usaient de leurs âmes, et non seulement de leurs corps »

À bon, et qu’elles sont elles ?
Ma réponse; les miracles.
Pour vous citer;
Rassurez-vous, je ne cherche pas La vérité, juste une forme d’équité…

Si vous croyez en la parole de Jésus, vous réfutez celle de Mahomet…
Ma réponse; la religion musulmane n'est qu'une religion arabe. Vous devriez plutot vous attaquer à elle, je vous supporterai.
Pour vous citer;
Avez-vous tellement peur que vous avez besoin d’une être supérieur pour assumer vos responsabilités parce qu’il peut vous juger ? avez-vous été sage, sinon le père fouettard…
Ma réponse; non, j'accepterai d'aller en enfer si Il en décide ainsi. Mais ce n'est pas qu'une question de vie après la vie, c'est que si tout le monde obéissait à TOUT les commandements, le monde ne serais pas foutu et il irais bien mieux.Personne ne tuerais, ne volerait, n'envierais, etc..Mais bon, tout cela n'est possible qu'en théorie.
Et l'obéisence par la crainte n'apporte rien.
Pour citer Saint-François d'Aquin;
''Si nous résolvons tout les problèmes de la foi par la seule voie d'autorité, nous possèderons assurément la vérité, mais dans une tête vide.'' Bien sur, je ne suis pas naïf au point de croire que l'église n'a jamais usé de son pouvoir. Le Vatican est plein d'envieux et de pécheurs.Et il en a souvent été plein.
Qu'un homme ait le pouvoir de l'église ou d'un pays, le pouvoir le corromps.

Mais pourquoi tant vouloir prouver que Dieu n'existe pas ?
Pourquoi ne pas seulement pas croire un point c'est tout ?
Pour venger les hommes des crimes des usurpateurs de l'église ?

Mais de toute façon, l'opinion est le moyen que la nature a trouvé pour réguler le nombre de notre race par les guerres et autres.
Des tonnes de gens seraient prêts à mourir pour un oui ou un non.
Je me demande même pourquoi je vous ai envoyé un mail. C'est votre droit de militer pour une cause perdue. (LOL) Pourquoi mourir pour des idées, alors que la vie est si précieuse ?
C'est la même chose pour les débats interminables. Juste en écrivant ce post, j'ai perdu inutilement 5-10 minutes de ma vie.
La nature aura un jour raison de nous.

Dieu n'existe pas a dit…

Monsieur (anonyme),

Je trouve vos propos plus que déplacés...

Vous ne croyez pas en l'homme, mais défendez une religion tout en me suggérant de combattre une autre...

Je n'ai rien à vous dire, vous me semblez une cause ... perdue..

Anonyme a dit…

(tout d'abord veuiller m'éxcuser pour mon ortographe assez nulle)
je m'adresserai a la person qui affirme que dieu éxiste;
une seul.....ben tien plusieur questions:t'on soit dison DIEU, peu tu me le dicrire de par sa perferction? car toute perfection néséssite un imperfection la perfection méme est de ne pas éxister....alor..!
j'éspére ne pas avoir était trop philo.
et pour: Ma réponse; la religion musulmane n'est qu'une religion arabe. Vous devriez plutot vous attaquer à elle, je vous supporterai.
pour info je suis née en algérie un pays à 97% musulmant est je ne suis pas croyen
mais dénigré un religion comme sa c'est vraiment tout sauf faire le bien!
qui vous dit que c'est votre religion la bonne?

Anonyme a dit…

éxcuser moi pour le message anonyme c que j'ai pas de compte....
mais je me présante: Hakim Labi 17ans. algérien je ne croit pas en dieu ou en quel-conque autre foutése de se genre , et vien m'émpécher qui pouras ou me contredire tien je vais méme vous refiler mon adresse mail tout d'abord l_hakim_07@hotmail.com
mon adresse tout cour:52,rue Khouja khaled/ Tizi-Ouzou 15000 Algérie
mon tell:+213551677852
n'ésiter pas!!!!

Dieu n'existe pas a dit…

Réponse à Hakim Labi,

Merci pour votre message et pour votre jeune lucidité alors que vous habitez dans un pays majoritairement religieux.

Cependant, il ne sert à rien de fournir vos coordonnés...

Comme disait Brassens :

Mourir pour des idées d'accord, mais de mort lente...

Bien à vous et bonne continuation

Anonyme a dit…

Bien à toi Akim....

Mais enfin pourquoi toujours parler de choses qui n'existent pas comme ce soit disant DIEU....

Parler de DIEU c'est comme parler des
Zombies, des Gnomes à 4 têtes ou des spaghettis mangeurs d'enfants...

Si un tas d'ignorants veut croire à une ineptie telle que DIEU, qu'ils restent de leur petit monde étriqué d'ignorance, finalement on s'en fout....

On n'arrivera jamais à les faire changer d'avis, ils sont bornés, alors laissons s'enliser.

Par contre qu'ils ne viennent pas nous faire chier..... Et je pèse mes mots, car ils sont de plus en plus nombreux, on en parle de plus en plus etc...

Imaginez un monde sans ce type de personnes (croyants, pratiquants..); Imaginons un monde sans religion: C'est imaginer un monde sans haine, sans guerre et hélas cela n'est pas de l'intérêt de l'humain qui a inventé ce soi disant bienfaiteur juste pour contenter sa petite personne, assoir son pouvoir, assouvir son avidité et ses crimes (si vite pardonnés via la confession).

DIEU est une pure invention de l'homme. D'ailleurs il n'y a aucune trace de lui avant l'apparition de l'homme (ni après d'ailleurs).

Savez-vous que 95% des crimes sont commis par des croyants, 4% par des indécis et seulement 1% par des athées....
La morale n'appartient ni aux croyants ni en ce qu'ils croient, la morale n'appartient qu'à elle même, tout comme le bien, le beau, le bon etc....

Dieu n'existe pas a dit…

Réponse @ : Savez-vous que 95% des crimes sont commis par des croyants, 4% par des indécis et seulement 1% par des athées....

Je suis athée, mais je ne suis pas pour les raccourcis des statistiques...

S'il y a 1% des crimes à mettre sur le dos des athées, un croyant rétorquera qu'il n'y a que 2 % de la population mondiale recensée comme athée(source courrier international hors série sur les religions).

Ce qui voudrait donc dire qu'un athée sur deux est un criminel...

Bien à vous,