samedi 27 octobre 2007

Croyant ou pas ? Dites-nous pourquoi !

Cet espace est réservé pour vos commentaires !

Il n'y a pas de modération, donc pas de censure...

5 commentaires:

Mister T a dit…

Pour commencer je tiens à préciser que je suis agnostique...Les athées m'amusent , ils pensent que nier en bloc les rend cartésiens et objectifs, or la science ce n'est pas cela...La science, c'est savoir observer et rester ouvert à toute hypothèse...Tout ca pour dire que la rigueur scientifique n'est pas bcp plus du côté agnostique que du côté croyant. Les croyants intégristes s'accrochent à des imageries grotesques de vieux livres dépassés en rejettant tout ce qui serait susceptible de mettre en doute leurs écrits sacrés (théorie de l'évolution, ADN...), cette position extrême est d'une stupidité sans nom.
L'idée de ce blog est très intéressante mais je trouve que tu fais beaucoup d'amalgames...Tu devrais pour commencer établir une distinction entre la foi(conviction personnelle et à mon sens on ne peut plus respectable) et le "fanatisme" religieux(qui tient plus d'un manque d'esprit critique de la part du croyant et de la manipulation d'autrui de la part des institutions religieuses). De plus, tu limites la question à "est ce que Dieu existe" alors que la question serait plutot "y'a t'il autre chose après la mort" ,car ce n'est pas du tout la même chose, en effet, je peux croire en la survivance de l'être après la mort sans pour autant croire en Dieu...Pour être parfaitement honnête avec toi je trouve ton mode de raisonnement assez réducteur (ne le prends pas mal je dis ca sur le peu que j'ai lu), personnellement je pense que le monde tel qu'il est aujourd'hui souffre d'une désacralisation chronique assez malsaine. Penser que l'athéisme est la solution à tous les maux de la planète est un leurre au même titre que le fanatisme religieux.
A mon sens, la réponse la plus sensée que l'on puisse apporter à la question de l'existence de Dieu est: Je ne sais pas...On verra bien^^
Pour ce qui est de la "vie" après la mort tu devrais te renseigner sur les NDE, ou encore le "voyage astral", de plus il faudrait savoir si notre conscience(ou âme je ne sais pas comment appeler cela) est dissociée de notre corps physique ou bien fait partie intégrante de celui-ci, les études sur le cerveau nous apporteront sans doute bien des réponses d'ici quelques années...
Je pense que découvrir avec certitude la vérité (existence ou non) de quelquechose après la mort serait absolument dramatique pour l'humanité...Je pense que cette question, il est capital que nous ne sachions jamais y répondre !

Dieu n'existe pas a dit…

Cher Mister T,

Merci pour ta contribution, elle fait avancer le débat.

Ton message est plein de bon sens et dénué de toute agressivité.

Je vais tenter d'y répondre :

En ce qui concerne les "NDE", cela vient (déjà ou enfin) d'être prouvé qu'elles ne sont qu'un phénomène d'optique provoqué par le cerveau ! (voir sur leur site le JT de la RTBF du 17/11/2007)

Le problème entre la foi et le fanatisme, c'est que la foi cautionne le fanatisme et inversement. Je veux dire par là que toutes les bonnes actions des croyants (aide aux plus pauvres par exemple) atténuent d'une certaine façon les actes les plus barbares des extrémistes. C'est l'histoire de l'équilibre. Je crois que le bon catho est bon par nature et qu'il n'a pas besoin de sa religion pour faire le bien autour de lui. Son humanité n'a rien a voir avec ses convictions, elle n'est qu'un prétexte.

De toute façon, je ne peux pas accepter intellectuellement que des lois divines puissent prendre le pas sur la loi des hommes (même si elle n'est pas parfaite). Cela fausse grandement notre responsabilité démocratique de croire qu'il ne faut pas assumer nos "erreurs" aujourd'hui et devant (tous) nos semblables.

Bien-sur que je ne sais pas s'il y a une vie après la mort, mais ne serai-ce que d'un point de vue sémantique, je me dis qu'il y a contradiction. Et puis pourquoi demander plus quand on a la chance d'être en vie ? Par remord de n'avoir pas fait durant notre existence le nécessaire afin de mourir sereinement ?

La continuité de notre espèce, l'évolution de notre société, l'amour que l'on peut donner et recevoir, l'épanouissement personnel ne sont-ils pas des défis suffisant pour chacun d'entres-nous ?

S'imaginer que l'on devra assumer ou que l'on pourra résoudre nos problèmes une fois que l'on sera mort est un frein que l'humanité doit ronger à contre-cœur !

Je terminerai en te disant que bien-sûr, il faut être tolérant, bien-sûr il faut avoir le respect d'autrui... Si j'aime le rouge et toi le bleu, si tu aimes la musique classique et moi le rap, si tu supportes le PSG et moi Marseille...ça n'a aucune importance, mais en ce qui concerne les religions, je me dis que la tolérance est un manque de civisme universel... Un peu comme dire à un raciste que l'on respecte son point de vue ! On peut comprendre comment il en est arrivé là, l'aider à s'en sortir, mais certainement pas accepter sa vision d'esprit...

Encore merci pour votre contribution...

N'hésitez pas à intervenir, je ne cherche pas le conflit, je ne demande qu'à réfléchir sur le sujet...

Bien à vous,

mott70 a dit…

Chers amis,votre debat me fascine,et qui ne le serait pas face à cette question (éternelle je pense) qui est de savoir si dieu existe ou non. Je suis d'une nature extrêmement ouverte,et me laisse parfois (malheureusement) convaincre assez facilement à des idées auquelles j'étais totalement opposé auparavant,ce qui fais de moi une personne assez peu objective je le conçoit. Cependant j'essaye par le biais de nombreuses lectures et recherches de me forger une opinion sur la question,même si le simple fait de vouloir à tout prix trouver une réponse est assez...reducteur dirais-je. Savoir si dieu existe,ou s'il y a quelquechose après la mort est donc un sujet qui m'as toujours tourmenté, et la possibilité de m'exprimer par le biais de ton site est quelquechose de très important pour moi,une sorte de "liberation" si je puis dire...je vais donc tenter d'expliquer mon point de vue:
La mort est une chose qui me fais peur,malgrès mon jeune age,et j'ai donc toujours eu une certaine "envie" de croire à l'existence d'un dieu ou d'une "vie après la mort". Cependant,et c'est ce qui me parait intérressant,ma plus profonde opinion va dans le sens inverse,et il y a en moi je pense une certaine fatalité (même si je n'apprécie pas le terme) à penser que dieu n'existe pas. Si j'essayait de décrire le plus simplement possible mon état d'esprit : Je voudrais pouvoir croire que dieu existe,mais cela me semble impossible. Ma nature fait que je me laisse facilement persuader,mais,paradoxalement,c'est la ma profonde conviction et il serait très dur je pense de me faire changer d'avis sur ce sujet,même si je le voulais infiniment...je crois en la "science",les experiences et les résultats qui en découlent,or rien de cela n'existe dans la croyance. Si je penche de ce coté,c'est que je ne trouve rien de valable dans la croyance que des hypothèses et des espèrances.Je pense que les gens croient parcqu'ils ont peur et envie de croire,et non parcqu'ils ont été convaincus de quoi que ce soit...
J'aimerais beaucoup avoir "votre avis sur mon avis",qu'il soit bon ou mauvais,et ne voyez dans mes écrits aucune offense contre qui que ce soit,je veut avant tout discuter et partager des opinions.Merci à vous

Dieu n'existe pas a dit…

Bonjour,

Tout d’abord « Merci » pour votre témoignage et félicitation de chercher ce qui n’a sans doute pas de réponse. La science a d’autres préoccupations bien plus terre-à-terre… Pas de quoi leur jeter la première pierre (surtout que : quand la science avance, leur dieu tout puissant recule)

Bien sûr je ne peux affirmer que dieu n’existe pas, cela serait bien prétentieux. Autant que de dire qu’il existe !

J’ai juste la conviction après réflexion que c’est du bidon dans un carton de récupération...

Et je crois ne pas me tromper quand je dis que leur « dieu » n’existe pas. (le dieu des religions monothéistes, des sectes et celui de tout les baratins théologiques)

Par dieu, certains entendent « créateur ». S’il y en a un, j’ai bien peur qu’il n’est pas à notre image et qu’il se contre fou de notre sort.

Par dieu, certains entendent énergie (Spinoza) ou nature… Cette énergie me laisse parfois perplexe, mais ce n’est pas elle qui va faire pencher la balance du côté des croyants coupables d’un péché originel !

Laissons au mystère ce qui revient au mystère… Jusqu’au moment où ce ne sera plus un mystère (et ce ne l’est pas encore).

Laissons l’expérience de la mort… À la mort.

Pour un croyant qui perd une personne proche, il se dira qu’elle ira au paradis, qu’elle continuera à vivre d’une certaine façon.

Cela fait du bien, réconforte...

Pour un athée, on peut se dire qu’elle continuera à vivre dans notre esprit, dans nos souvenirs…

La différence est bien mince quand on perd un être cher !

Si l’on y pense avec nostalgie, c’est qu’il (ou elle) a réussi sa vie… et sa mort…

Entre-nous, il ne doit pas y avoir un curé érudit qui puisse croire en la fable de jésus… Aucun historien de l’époque n’en parle (voir sur le site www.dieunexistepas.com rubrique jésus a existé mais…) Baliverne, fariboles et manipulation des masses (avec le culot de dire que c’est pour leur bien !)

Cette énergie (que je qualifie d’humanitaire) me donne envie de vivre, de communiquer…

Le meilleur conseil que je puisse vous donner ?

Si vous avez peur de la mort, vivez au mieux votre vie et vous n’aurez aucun remords à mourir.

Votre réaction est, je le pense la meilleure… Lisez, cherchez, fouinez et vous vous ferez ensuite votre avis qui sera cet fois-ci bien personnel, propre à vous…

Méfiez-vous des miracles et des potions magiques, n’oubliez jamais que la vie est dur et que pour la gagner, il faut en payer le prix… C’est ce qui en donne la saveur. Les contres exemples qui ne sont pas légions ne sont que des exceptions qui confirment cette règle…

Comptez sur vous (même si cela est plus difficile, vous n’en aurez que plus de mérite) que sur un dieu, un sauveur hypothétique…

Bien à vous,

frederic a dit…

je suis croyant , il fut une période ou je n'etait pas croyant mais je me suis rendus compte que je n'avais plus de repère dans la vie , avec Dieu j'ai repris une deuxième vie en quelque sorte meilleur a mos sens que quand je n'etait pas croyant
et puis aucun des arguments des non croyants ne mon jamais convaincus , je connais pratiquement tout les arguments des non croyants et rien n'y fait
les religions sont bien plus intéligentes et logiques que pensent les non croyants , mais comme il n'y croivent pas ils ne l'apprendront jamais et ne le seront jamais
http://dieu-atheisme.over-blog.com/